Le grand mensonge du gouvernement français sur les voitures brûlées lors de la soirée de Nouvel An

c1ogbtoxuaeu7ggBruno Le Roux, vieil apparatchik du parti qui se retrouve ministre de l’Intérieur en pleine menace terroriste pour services rendus à Hollande, n’a pas fait mentir sa réputation de spécialiste du « sentiment d’insécurité ». Il a fortement minimisé la hausse du nombre de voitures brûlées cette année.

Aucun gouvernement n’est venu à bout de cette belle coutume ethnique de cités restée très vivace en 2016 et qui n’existe nulle autre part ailleurs dans le monde que chez nous. Après Sarkozy qui avait carrément supprimé la publication des chiffres (soi-disant pour éviter l’effet d’émulation entre les quartiers), après Manuel Valls qui avait repris sa publication avec ses moyens de comptage, voici Bruno Le Roux qui a carrément décidé de changer d’indicateur. Pour cacher la hausse.

650 voitures ont été brûlées selon lui le 31 décembre 2016 contre 602 l’an passé, ce qui déjà n’est pas une baisse ! Mais en plus le nouveau ministre donne pour la première fois le chiffre des « mises à feu directes », c’est-à-dire des départs de feu et non pas le nombre de véhicules brûlés au total, dont tous ceux qui se sont enflammés par propagation. Il ne compte plus le nombre total de véhicules brûlés car celui-ci cette année comme le confirme Le Monde, s’élèverait au moins à près d’un millier ce qui nous ramènerait aux pires chiffres de 2013 (…)

Source : https://present.fr/2017/01/02/voitures-brulees-mensonge/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :France

%d blogueurs aiment cette page :