(Vidéo) Le terroriste islamiste de Berlin abattu en Italie, un policier blessé. Il serait passé par la France !!!

585addbcc46188ae0b8b47ceLe suspect dans l’attaque du marché de Berlin, Anis Amri un tunisien de 24 ans, a été tué lors d’un échange de tirs avec la police près de Milan selon le ministre de l’Intérieur italien.

Le ministre de l’Intérieur italien a déclaré lors d’une conférence de presse que l’homme abattu à Milan était «sans aucun doute» Anis Amri, le suspect dans l’attaque du marché de Berlin.

Le magazine italien Panorama rapportait plus tôt que le tunisien avait été tué lors d’un échange de tirs avec la police pendant un simple contrôle de police, à 3 heures du matin. Le journal italien expliquait qu’il avait sorti une arme et ouvert le feu sur les forces de police. Un officier de police, blessé à l’épaule, avait répondu aux tirs et l’avait abattu (…)

(…) Selon le quotidien italien La Repubblica, le suspect numéro un de l’attentat de Berlin « était à peine arrivé de France » ! Il est mort, comme il se doit, en criant « Allah Akbar » (…)

(…) Autre information relayée par les médias : Anis Amri aurait rejoint l’Italie en prenant un train depuis Chambery. Un train qui serait passé par Turin, avant que l’homme ne descende à Milan (…)

Sources : – https://francais.rt.com/international/31077-assaillant-marche-berlin-abattu-italie

http://fr.novopress.info/202497/anis-amri-abattu-en-italie-etait-passe-par-la-france/

http://breizatao.com/2016/12/23/attentat-de-berlin-lanis-amri-tue-en-italie-apres-avoir-abattu-un-policier-au-cri-de-allahou-akbar/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :Italie, Lombardie

2 réponses

  1. Donc, pour résumer, il a franchi armé, la frontière franco-allemande, puis la frontière franco-italienne, sans être inquiété le moins du monde. C’est moi ou on se fou de notre gueule avec Schengen ?
    (ABOLITION SCHENGEN)

    J'aime

  2. Ribambelle d’erreurs et impérities tout le long de ce tragique feuilleton. Par ailleurs, encore une fois une pièce d’identité d’un terroriste présumé ou avéré trainait sur la scène du crime. Comment expliquer cette récurrence certainement anecdotique? Je vais pas plaindre son décés mais voilà encore un qui nous apprendra pas d’éventuelles ficelles qui au cas où pourraient élargir le champ des signifiants.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :