L’Ukraine poursuit sa fuite en avant dans le Donbass alors que la situation internationale se retourne contre elle

cxplaeywqaawenpAvec 5118 bombardements effectués contre la République Populaire de Donetsk (RPD) la semaine passée, un blocage complet de la mise en œuvre des accords de Minsk et une tendance toujours à la hausse de ses bombardements, l’Ukraine semble donc bien avoir décider de jeter la résolution pacifique du conflit à la poubelle.

Dans ce contexte, les entraînements d’avions de combats ukrainiens près de la ligne de front du côté de la République Populaire de Lougansk (RPL), en violation totale des accords de Minsk, et l’accumulation de nouvelles armes lourdes sur l’ensemble du front, font craindre le pire.

Les rares baisses du nombre de bombardements sont suivies immédiatement après d’une hausse vertigineuse (l’avant-dernière a été marquée par une hausse de 200 % des bombardements le jour d’après, faisant craindre de nouveaux chiffres en hausse pour demain) :

Et alors que ces bombardements avaient fait deux morts et sept blessés la semaine passée en République Populaire de Donetsk, et un mort et un blessé en République Populaire de Lougansk, deux soldats de la RPD sont morts ces dernières 24 heures, alourdissant le bilan humain. Il faut aussi y ajouter ce jeune Ukrainien de 16 ans, qui est mort, tué par l’armée ukrainienne alors qu’il essayait d’entrer en République Populaire de Donetsk hors des points de passage autorisés (…)

Une posture qui va devenir de plus en plus compliquée à tenir, alors qu’après l’élection de Trump, c’est la Moldavie et la Bulgarie qui viennent d’élire des présidents pro-Russes, qui se sont tous les deux positionnés pour la reconnaissance de la réintégration de la Crimée au sein de la fédération de Russie, et pour la levée des sanctions en ce qui concerne le président bulgare.

Une situation qui n’arrange pas du tout l’Ukraine empêtrée dans une situation interne de plus en plus difficile, et des manifestations à répétition. Ainsi, demain, une manifestation des déposants floués par des banques insolvables est prévue à Kiev. Les autorités ont décidé de fermer une des artères principales et la police et la garde nationale ont été mises en état d’alerte dès aujourd’hui pour assurer la sécurité dans le centre de la capitale. Et le 17 novembre ce sont les syndicats qui comptent défiler avec 50 000 personnes vers la Verkhovna Rada pour demander des hausses de salaire et la baisse des charges communales.

Alors que la hausse des tarifs de chauffage risque de provoquer encore plus de manifestations, les autorités de Kiev ont mis sur pied un comité spécial chargé de gérer ce risque de nouveau Maïdan. Ainsi en cas de manifestations importantes il est prévu d’empêcher les transports de manifestants d’entrer à Kiev, d’empêcher toute installation de tentes dans la ville, et de faire appel si nécessaire à des unités de volontaires (en clair des unités du même genre que les bataillons nazis présents dans le Donbass) pour maintenir l’ordre.

Une situation qui amène de plus en plus de personnes à se dire que l’Ukraine risque bien de sombrer totalement à l’instar de Saakashvili, l’ex-gouverneur d’Odessa, qui a déclaré que le pays était désormais le plus pauvre d’Europe et que s’il continuait sur sa lancée, le pays disparaîtrait bientôt (…)

Source : https://dnipress.com/fr/posts/lukraine-poursuit-sa-fuite-en-avant-suicidaire-dans-le-donbass-alors-que-la-situation-internationale-se-retourne-contre-elle/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :Donetsk, Kiev, Ukraine

%d blogueurs aiment cette page :