France : drapeau algérien hissé sur une école publique et policiers caillassés à Oullins

images-1L’affaire évoquée mercredi en comparution immédiate n’est qu’une partie immergée d’une situation qui pourrit tout un quartier depuis des semaines. Tout a commencé en août avec la destruction de la caméra de vidéo installée à l’angle de rues Baudin et de la convention. Depuis avec des points de fixations pourtant identifiés à la sortie du métro rue Orcel, au square du boulodrome, au parc Chabrières ou face au Monoprix, des bandes font la loi. Petit florilège des actes de délinquances faisant l’objet d’enquêtes inabouties pour une seule semaine du mois d’octobre.

Le 17 un employé municipal réussit à prendre la fuite après qu’un groupe est monté dans son véhicule de service et a tenté de lui arracher les clefs de contact.

Le 18 un équipage de police est victime en plein jour de jets de projectiles.

Le 19 des individus escaladent un immeuble rue Baudin pour jeter des blocs de béton sur la caméra de surveillance déjà vandalisée.

Au cours de la nuit du 20 au 21, des individus s’introduisent par effraction dans l’école publique et après avoir gagné le toit, remplacent le drapeau français au profit du drapeau algérien.

Entre le 23 et 24, les poteaux et coffrets électriques de la rue Louis-Roy sont saccagés et les fils sont arrachés. Le lendemain alors que la société Serpollet est mandatée pour réparer les dégradations qui affectent des foyers d’électricité, ses employés sont pris à partie et insultés. Ils subissent également des jets de pierre. Une situation intenable qui les conduit à exercer leur droit de retrait. Les tags explicites fleurissent également sur les murs avec des messages clairs : “ ici pas de flics et pour les autres on est prié de la fermer. ”

Source : http://www.leprogres.fr/rhone/2016/10/28/le-drapeau-algerien-au-fronton-de-l-ecole

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :France, Région lyonnaise

2 réponses

  1. Je commence à en avoir sérieusement ras-le-bol de cette faute récurrente, et que je vois partout ces jours-ci, sûrement introduite par le français désastreux et la confusion mentale des collégiens immigrés : non, ce n’est pas la partie « immergée » de l’iceberg, mais sa partie ÉMERGÉE que l’on voit!

    Et chacun sait, – ou devrait savoir – que la partie ÉMERGÉE correspond à 10 à 15% de la masse totale, principe d’Archimède oblige.

    La partie immergée est celle que l’on ne voit justement pas.

    wiktionnaire: « la partie émergée de l’iceberg »: (figuré) Élément superficiel qui ne laisse pas deviner l’ensemble beaucoup plus important dont il fait partie.

    J'aime

  2. Complément: rappel de français :

    ÉMERGÉ: littéralement qui est au-DESSUS de la surface de la mer, donc au-dessus de l’eau et à l’air libre (et par conséquent visible) : des terres émergées.

    IMMERGÉ : littéralement qui est SOUS la surface de la mer, entièrement dans l’eau (et donc généralement invisible, sauf éventuellement à l’aplomb dans une eau suffisamment transparente) : un sous-marin en immersion.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :