France : la moitié des clandestins de Calais accueillis dans un centre de Charente-Maritime ont disparu

58174957c36188ea708b4591Le centre d’accueil de Fouras n’était-il pas à la convenance de ces migrants ? 11 jeunes individus fraîchement arrivés dans le Centre international de séjour (CIS) de la commune de Charente-Maritime s’en sont échappés, rapporte le journal Sud Ouest dans son édition du 31 octobre.

Le 27 octobre dernier pourtant, 22 migrants avaient été placés dans cet établissement dans le cadre du démantèlement du camp illégal de Calais où ils vivaient. Deux de ces nouveaux hôtes ont disparu dès le lendemain, deux autres le surlendemain, quatre dans la nuit du 29 au 30 octobre, et enfin trois dans la journée du 30.

Un imprévu qui ne manque pas d’inquiéter les autorités : d’après Sud Ouest, les gendarmes de la commune sont actuellement à la recherche de ces jeunes migrants.

Source : https://francais.rt.com/france/28278-charente-maritime-moitie-migrants-calais

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :France, Région bordelaise

2 réponses

  1. Ainsi on ouvre un nouveau chapitre dans le champ des « faits divers »! En attendant pire, on va courrir après les « migrants », la gendarmerie et la police n’en manquai pas déjà de quoi faire et peu à peu les deux deviendront inoperantes par dispersion des interventions. Ce n’est que le début des conséquences de ne pas faire ce qu’il faut, pour à la place mettre en pratique des solutions idéologico-foiro-boiteuses. Je voudrais faire remarquer que depuis les manifs des policiers, qui si elles se multiplaient et s’étendaient seraient un péril mortel pour le régime, comme par énchantement les agressions graves aux policiers, d’après les infos auxquelles j’ai accès, ce sont arrétés comme pour ne pas faire grossir leur colère… Curieux non?! Marionnettiste, vases communicants et courroies de transmission?!

    J'aime

  2. En attendant pire, on commence par courrir après les « migrants » fraîchement arrivés de Calais dans les CAO, éparpillés sur tout le territoire métropolitain. Voilà une tâche supplémentaire pour la gendarmerie et la police déjà en sous effectif et de plus en plus mal équipées. Ce n’est que le début des conséquences de ne pas avoir fait ce qu’il fallait, l’expulsion du territoire français, pour à la place mettre en pratique des solutions idéologico-foiro-boiteuses.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :