France : répartition des clandestins, AUCUN contrôle d’identité à Calais

screen-shot-2016-10-24-at-18-16-49(…) En plein état d’urgence, les autorités choisissent de charger des milliers d’inconnus dans des bus, pour les disséminer partout en France.

Selon Adrien Toffolet, journaliste à Radio France et envoyé spécial à Calais, les migrants déclarent leur identité, sans qu’aucun contrôle ne soit effectué. Les empreintes digitales ne sont pas relevées.

Pourquoi ne pas prendre les empreintes digitales ?

Les migrants aiment dissimuler leur identité car cela leur permet de jouer plus de cartes « asile » et de naviguer dans le pays qu’ils veulent. En effet, si un migrant est identifié comme étant entré en Europe par l’Espagne, par exemple, il y sera renvoyé pour effectuer sa demande d’asile.

Les migrants vont jusqu’à se brûler les doigts : Pourquoi ces mutilations ? “Parmi ceux dont les empreintes ont été rendues volontairement illisibles, certains disent qu’ils veulent échapper au règlement Dublin II, d’autres veulent accéder à la procédure d’asile prioritaire car ils pensent qu’elle est plus rapide”, répond Nathanaël Caillaux.

Les autorités européennes pourraient stopper ces mutilations en expulsant tout migrant qui aurait joué à se détruire les doigts. Au lieu de ça, il semble plutôt qu’on ait capitulé.

L’Italie a pourtant annoncé en avril dernier qu’elle prendrait les empreintes de tous les migrants ramassés en mer…

La course à la dissémination de migrants

Les autorités font avant tout un contre la montre : le but affiché est de vider la jungle avant les élections, peu importe le prix à payer.

En plus de ne pas vérifier les identités, aucun examen de santé approfondi n’est réalisé. La jungle a pourtant connu plusieurs cas de tuberculose et la gale y est très courante.

Le vidage de Calais est si bâclé que la mairie n’a même pas été impliquée. La sécurité passe en second.

Parmi les milliers de migrants disséminés, beaucoup sont des malfrats. Certains sont même peut-être des criminels de guerre dans leur pays d’origine, ou même des terroristes en service commandé.

Qu’aucun contrôle parfait ne soit possible est une chose. Mais qu’aucune empreinte digitale ne soit relevée, cela empêche toute traçabilité ultérieure.

Si un terroriste ou un violeur est issu de ce désordre, ce sera impossible de le savoir : là est un peut-être la vraie raison du non-traçage de ces migrants.

Source : https://linsoumis.fr/index.php/2016/10/24/repartition-des-migrants-aucun-controle-didentite-a-calais/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :France, Nord Pas-de-Calais

%d blogueurs aiment cette page :