Hongrie : Viktor Orbán favorise l’instruction militaire des écoliers

11927829_888369964583725_6891492725954619112_oL’armée hongroise se modernise depuis 2010 et le retour de Viktor Orbán au pouvoir, mais cela est insatisfaisant pour l’homme fort de Budapest, dans un contexte où, selon lui, « les voisins se réarment ». Viktor Orbán a déclaré lors d’un entretien donné à la radio catholique Katolikus Rádió qu’il allait pratiquement doubler les effectifs de l’armée hongroise à partir de 2017. La Magyar Honvédség, l’armée hongroise, compte dans ses rangs 30.000 militaires, dont 23.000 d’active et dont environ 4-5.000 hommes en armes. M. Orbán souhaite recruter 20.000 volontaires de réserve (…)

Mais au-delà de ce renforcement de l’armée hongroise, Viktor Orbán souhaite également que l’armée s’invite dans les écoles, notamment à travers le sport. Comme l’a déclaré le ministre de la Défense, le projet consiste à renforcer « l’engagement patriotique et l’esprit de sacrifice » chez les plus jeunes. Cela se traduira notamment par le fait de « proposer à plus en plus de jeunes, dans le cadre de la mise en avant de l’intérêt national, la possibilité de s’engager volontairement comme réserviste, » a encore déclaré le ministre. Une nouvelle institution sportive de l’armée sera créée pour l’occasion avec pour but de toucher les écoliers dès l’âge de 7 ans. Cela semble être une partie du plan de Viktor Orbán pour avancer dans son projet de « contre-révolution culturelle ».

Le ministre de la Défense a depuis janvier déjà évoquer certains de ces projets. Il a notamment parlé de la volonté du gouvernement de renforcer le « programme de l’école militaire », afin qu’un maximum d’enfants apprennent les bases militaires à l’école. Le ministre a expliqué qu’il s’agit d’introduire une sorte de contre-culture pour transmettre aux enfants un ordre moral et une façon de pensée se basant sur le patriotisme. Selon M. Simicskó, ministre de la Défense depuis novembre 2015, le mode de vie sportif et patriotique n’est plus à la mode car « les jeunes sont devant leur ordinateur, et la vie sociale ainsi que la responsabilité civique sont minimales ».

Source : http://visegradpost.com/fr/2016/10/18/orban-double-l-armee-hongroise-et-favorise-l-instruction-militaire-des-ecoliers/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Hongrie

1 réponse

  1. Expliquer que la guerre est une continuation de la polique serait aussi une bonne chose. Au vu de ce que complote Hillary Clinton au cas où elle deviendrait la présidente des Etats-Unis, il y a de quoi s’inquiéter, car cette cynique belliqueuse n’aura aucun scrupule à déstabiliser l’Europe et encore moins le proche et moyen-orient.
    Faire connaître les écrits de Clausewitz (« De la guerre ») et de Sun Tzu pourrait ausi s’avérer utile.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :