France : à Marseille « une quinzaine d’écoles catholiques comptent entre 80 % et 98 % d’élèves musulmans »

1610150045300109Président de la Conférence des évêques de France (CEF) depuis 2013 et jusqu’en 2019, Georges Pontier, archevêque de Marseille, s’exprime dans Le Monde alors que la CEF publie un important document intitulé « Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique » (…)

Pour l’Eglise, le vivre-ensemble est possible. Il faut le réussir en favorisant les rencontres et tout ce qu’on peut « faire » ensemble. Je crois beaucoup à l’action commune. Quand on réalise des opérations de solidarité, des opérations culturelles, on fait des grands pas. C’est au ras du terrain qu’on va faire avancer les choses.

A Marseille, une quinzaine d’écoles catholiques comptent entre 80 % et 98 % d’élèves musulmans. Nous avons des œuvres de jeunesse, des patronages où cette mixité-là existe aussi. Ce sont des lieux de rencontres, de faire ensemble. Ils font avancer les idées. Ils luttent contre le communautarisme qui nous dresse les uns face aux autres (…)

Sources : – http://www.fdesouche.com/778075-marseille-une-quinzaine-decoles-catholiques-comptent-entre-80-et-98-deleves-musulmans

http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/10/12/mgr-pontier-notre-societe-est-devenue-pluriculturelle_5012643_3224.html

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :France, Provence-Alpes-Côte d'Azur

2 réponses

  1. Quelle grande illusion de croire que l islam va s adapter aux chrétiens et à la Bible.
    + de 200 versets du coran ordonnent de tuer les non musulmans..
    On n a pas le même Dieu..
    Yahwe et son fils Jésus. .
    Un Dieu d amour..
    Et Allah un Dieu sanguinaire. .

    J'aime

  2. Si ce sont entre 80 et 90 pour cent des eleves musulmans, ces ecoles ne doivent plus etre appelees catholiques, et d’autre part, ce n’est plus le « vivre ensemble » mais entre nous.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :