Allemagne : Noël interdit dans une maternelle de Kassel pour respecter la diversité !

5g8a28352Les autorités municipales de la ville de Kassel (Land du Hesse) ont averti la direction de l’école publique maternelle Sara-Nußbaum–Haus, que cette année on n’y installera pas d’arbre de Noël, qu’on n’y entonnera pas de chants de Noël et que tout ce qui pourrait rappeler l’esprit de Noël devra en être banni. La “raison” c’est que la maternelle accueille un grand nombre d’enfants musulmans et qu’il convenait donc de respecter la “diversité”. Un respect de la “diversité” pourtant mis à mal dans cet établissement puisque les petits Allemands sont privés de porc à la cantine… Environ 12 % des habitants de la ville de Kassel sont des étrangers ou d’origine étrangère.

Sources : – http://www.christianophobie.fr/breves/allemagne-noel-interdit-maternelle-de-kassel#.V_iXHPCLSM8

http://www.hna.de/kassel/mitte-kassel-ort248256/weihnachten-faellt-kindergarten-6817067.html

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Allemagne, Hesse

7 réponses

  1. Et en quoi Noël dérange « la diversité » au juste ? Parce que si on va par la, pourquoi le voile, le ramadan ou les mains de fatma ne nous dérangeraient pas aussi ?

    J'aime

  2. Ce n’est pas bien grave qu’on n’y fête plus Noël, cette fête koufar offensante pour les musulmans d’amour.

    L’essentiel, c’est qu’on y respecte bien le ramadan et qu’on fête l’aïd en égorgeant quelques moutons dans la cour pour « mieux connaître nos chers compatriotes musulmans  » et leur « religion, d’amour, de tolérance et de paix ». Et si en plus on pouvait commencer à y apprendre le coran par coeur, on serait vraiment dans les clous.

    J'aime

  3. Il y a une chose qui devrait interpeller dans cette histoire: l’appel au « respect de la diversité ».

    Naïvement, j’aurais tendance à postuler que le « respect de la diversité » consisterait à ce que chaque culture puisse s’exprimer et montrer, expliquer ses coutumes aux autres.

    Mais apparemment, quand l’islam est là, le prétendu « respect de la diversité » consiste à interdire tout ce qui est contraire à l’islam, et à permettre à l’islam de s’étaler.

    Conclusion logique du syllogisme selon ces prémisses: nouvelle définition du terme « diversité »: synonyme pour « islam ».

    « respect de la diversité »: respect de l’islam, autrement dit soumission à celui-ci. Tiens, justement « islam », ça se traduit comment en français?

    Dans le « pacte d’Omar », qui définit pour tout musulman les relations entre chrétiens en « terre d’islam » et maîtres musulmans, c’est-à-dire les obligations des chrétiens, ceux-ci ont interdiction de manifester leur religion dans l’espace public : interdiction de se rassembler et de discuter sur le parvis des églises, d’appeler à la prière, de faire sonner les cloches, et même que l’on (on, c’est-à-dire un bon musulman) puisse entendre de l’extérieur les offices religieux! Et les églises ne doivent pas pouvoir être identifiées comme telles de l’extérieur.

    AUTREMENT DIT, le chrétien en « terre d’islam » DOIT SE CACHER

    On y est.

    J'aime

  4. Etrange diversité. C’est de l’intolérance vis à vis des allemands, comme quoi, le vivre ensemble c’est de la
    poudre aux yeux. Ca va clascher .

    J'aime

  5. On leur offre tout sur un plateau d’argent, c’est pas chouette en Europe ?! Et d’après la dépeche, ils sont que 12% de la population… Révoltant!

    J'aime

  6. Honte à ces personnes sans âme qui sacrifient leur culture, leurs va lerus, et leur religion sur l’autel de la colonisation abjecte et démoniaque.. Il vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux (…) HONTE HONTE HONTE !!!!

    J'aime

  7. A 12% de la population, ils se conduisent déjà comme des maîtres musulmans vis-à-vis des kouffars allemands. Mais ce cas est loin d’être unique.

    Il y a quelques semaines, la petite ville de Bad Säcklingen, dans le Bade-Wurttemberg, avait organisé un Festival de cinéma sur la diversité. Au dernier moment, les musulmans turcs au sein du comité d’organisation ont fait retirer de la liste des films prévus le film israélien OUT IN THE DARK en anglais, ou ALATA en hébreu. Ledit film dépeint la relation entre Roy, un avocat israélien, et Nimr, un étudiant palestinien en psychologie.
    En censurant ce film, les musulmans en question ont fait d’une pierre plusieurs coups:
    * éviter de parler d’homosexualité.
    * éviter surtout de montrer une relation gaye entre un musulman et un juif.
    * éviter essentiellement de montrer le sort peu ragoûtant réservé aux homos en Islamie.
    * montrer aux kouffars que ce sont eux, en tant que musulmans, qui choisiront ce qu’on pourra montrer ou non.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Alata_(film)

    https://en.wikipedia.org/wiki/Out_in_the_Dark

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :