Référendum hongrois : triomphe du «non», mais vote invalidé

ctx9cfmwyaey5rhLa quasi-totalité des Hongrois qui ont voté dimanche lors du référendum sur l’immigration voulu par le premier ministre Viktor Orban ont dit non à la politique européenne de quotas de migrants par pays, mais le taux de participation a été trop faible pour que le scrutin soit valide.

Le premier ministre de droite a néanmoins déclaré que le résultat du référendum était « remarquable » et que les responsables de l’Union européenne devaient en tenir compte. Il a souligné que le nombre de Hongrois ayant rejeté les quotas de migrants était supérieur à celui des citoyens de ce pays ayant voté pour l’adhésion à l’Union européenne lors du référendum sur le sujet en 2003. Environ 3 249 000 personnes ont rejeté les quotas de migrants alors que 3 056 000 électeurs avaient dit oui en 2003 à l’entrée dans l’Union européenne qui s’est faite l’année suivante. « Treize ans après le vote par référendum des Hongrois à une large majorité pour rejoindre l’Union européenne, les Hongrois ont fait à nouveau entendre leur voix aujourd’hui sur une question européenne », a déclaré Viktor Orban lors d’une conférence de presse.

« Nous sommes parvenus à un résultat remarquable, parce que nous avons dépassé le résultat du référendum d’accession », a déclaré celui qui est aussi président du Fidesz, le parti au pouvoir. Selon le site internet de l’Office électoral national, 98,3% des votants ont rejeté les quotas sur la base du dépouillement de 99,97% des bulletins de vote. Mais 40% des quelque 8,26 millions de personnes inscrites sur les listes électorales seulement ont déposé un bulletin non nul dans l’urne, soit moins que les 50% nécessaires pour que la consultation soit valide. Les résultats définitifs seront publiés la semaine prochaine (…)

Source : https://fr.sputniknews.com/international/201610031028018172-hongrie-migrants-vote-invalide/

L’opinion de civilwarineurope

Un petit détail sur lequel nos médias s’abstiendront de toute comparaison. En Hongrie, que certains de nos médias n’hésitent pas à définir comme un pays où la démocratie est en danger, il faut pour qu’une élection soit validée que 50 % des électeurs se déplacent. Un risque que nos « démocrates » français ne prendront jamais. Sans doute est-ce incompatible avec les valeurs de la République française…

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :Hongrie

5 réponses

  1. Cette limitation à 50% n’est pas normale !
    Quelle est la motivation de ceux qui ne sont pas allés voter ? pas d’avis ? pas le courage d’aller voter ?
    Et pourtant, au final, ceux qui ne sont pas allés voter sont considérés comme acceptant la politique européenne d’immigration.
    Je ne trouve pas cela très démocratique !

    J'aime

  2. Je ne comprends pas comment face à un tel danger, et en dépit de la chance miraculeuse d’avoir un chef d’état qui cherche à protéger son peuple et qui lui donne l’opportunité de se défendre, il y ait si peu de personnes qui se soient déplacées pour voter. C’est désespérant ; les hongrois ne comprennent pas la chance qu’ils ont. Ils devraient faire un tour ici, voir tous les remplacistes au pouvoir et dans les médias.

    J'aime

    • C’est le revers de la médaille de la politique efficace du gouvernement hongrois en matière d’immigration. Le pays, au regard de ce qui se passe en Europe occidentale, est au final peu touché par les problèmes de cette vague migratoire. Du coup, la population se sent protégée et moins concernée. Et on ne va pas voter alors qu’il y a pourtant un consensus dans la population sur le sujet de l’immigration.

      J'aime

  3. Voter c’est le seul droit actuel des populations européenne pour exprimer leur ras le bol et ces dernières n’assument même pas leur devoir civique .
    Honte à ces peuples qui se font manipuler sans réagir .

    J'aime

  4. Voter c’est le seul droit actuel des populations européenne pour exprimer leur ras le bol et ces dernières n’assument même pas leur devoir civique .
    Honte à ces peuples qui se font manipuler sans réagir .

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :