Italie (vidéo) : un Ghanéen détruit statues et autels dans quatre églises à Rome

ctr4atyxgaa2yi_(…) Au lieu de culte il n’y a personne : aucun dispositif de sécurité. Il semble calme, lucide. Il se déplace sans trahir la moindre émotion comme si il savait exactement quoi faire. Comme s’il était certain que personne ne viendra troubler son travail de destruction sacrilège (…) il casse un morceau de l’autel où était le crucifix et le frappe à plusieurs reprises pour le casser en deux. Puis il marche jusqu’à l’autel central et brise les chandeliers. Il en attrape un et endommage la statue de saint Ambroise. Son action destructive se termine après avoir abattu en poussant avec les mains les statues de Saint-Antoine et Saint-Rita (…)

Source : http://video.ilmessaggero.it/roma_vandalo_devasta_san_vitale-1999234.html

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Italie, Latium

3 réponses

  1. commend les catoliques civilises laisse des criminel sans foi ni loies sattaquer a dieu et a ses eglises eux nesites pa a detruire ils on des commenditaires inniobles de laisser faire sans bougers

    J'aime

  2. Étant artificiellement en minorité d’influence sur notre propre sol, je me limite à dire tristement lamentable. Et même, quelle chance pour l’Europe, ces pauvres imigrés clandestins persécutés, fuyant la guerre n’est ce pas, qui ont tant soufert dans leur périple (un mouchoir svp…) mutés en persécuteurs de nos modes de vie une fois choyés et acceptés sur nôtre sol. En plus je dis, qu’ayant choisi les encornés que l’on sait pour nous gouverner, que c’est notre faute!

    J'aime

  3. Ce n’est pas la première fois que des africains, musulmans détériorent des croix, statues etc dans les Eglises Italiennes. Et ils traitent les Italiens de racistes quand ils doivent payer un ticket de bus en n’hésitant
    pas de cogner sur les contrôleurs et chauffeurs. Les Italiens sont à bout. Ca tourne mal là-bas.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :