France (vidéos) : la révolte gronde, de Versailles à Valfleury, devant le grand remplacement

isabellesurply800 personnes se sont rassemblées à Versailles devant la préfecture à l’appel du groupe d’opposition municipal (DVD) Versailles familles avenir, ce samedi. Elles protestaient contre l’éventualité de l’ouverture d’un camp d’accueil des migrants sur le site en friche de Villevert à Louveciennes. « On vient exprimer une colère populaire, sans extrémisme », a martelé Fabien Bouglé, chef de file de Versailles familles avenir.

Deux heures plus tard, devant l’entrée du site, 250 habitants de la commune, soutenus par le Collectif pour la sauvegarde de Louveciennes, ont également fait entendre leur mécontentement. « Nous sommes inquiets, et surtout mis devant le fait accompli », déplore François, un résidant de Louveciennes.

Source : http://www.leparisien.fr/yvelines-78/versailles-louveciennes-plus-de-1-000-manifestants-contre-le-futur-camp-de-migrants-24-09-2016-6147931.php#xtor=AD-1481423553

————————

La scène se passe à Valfleury, petit village de 700 habitants de la Loire. Les autorités n’osent même plus envoyer le préfet, ni le sous-préfet (qui s’est pris un pétard dans les pieds quelques jours auparavant, à Saint-Denis-de-Cabanne), c’est un simple secrétaire de préfecture qui, aux côtés du maire, essaie de vendre un projet : l’installation de 50 clandestins, soit près de 10 % de la population, d’ici le 15 octobre, rien de moins.

Dans une salle chauffée à blanc, la conseillère régionale FN Isabelle Surply pose juste trois questions, qui font mouche, voire qui tuent.

Curieusement, l’article du Progrès ne les mentionne pas (http://www.leprogres.fr/loire/2016/09/23/accueil-de-migrants-salle-comble-et-hostile-a-valfleury)

Après s’être interrogée sur la légalité des arrêtés préfectoraux, elle demande :

1. Pourquoi un pays qui a laissé mourir dans la rue 6000 SDF peut-il, d’un seul coup, accueillir 50 personnes dans un village, et pourquoi pas des gens comme nous ?

2. Qui va payer tout cela ?

3. Puisque, voulant nous rassurer, vous nous dites qu’ils seront surveillés 7 jours sur 7, et 24 heures sur 24, sont-ils dangereux ?

L’ovation qui ponctue son intervention, quand elle se présente, et affiche son appartenance, en dit long sur l’exaspération de la vraie France, et sur son refus de l’invasion migratoire que les autorités veulent lui imposer.

Reste qu’on s’étonne, dans un tel contexte, que le maire, Michel Maisonnette, puisse assister la Préfecture, et refuser le référendum que la population réclame à cor et à cri.

On regrette que la vidéo ne nous permette pas d’entendre les réponses des autorités…

Source : http://ripostelaique.com/migrants-a-valfleury-les-trois-questions-qui-tuent-de-la-conseillere-regionale-isabelle-surply.html

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Île-de-France, France, Région lyonnaise

%d blogueurs aiment cette page :