France : à Toulouse une librairie salafiste avec un engagement pro-djihadiste a pignon sur rue

librairie-religieuse-630x0« NissaShop » n’est assurément pas une librairie comme les autres (…)

Situé entre la mosquée du Repentir et l’Église du Saint-Esprit, près de la station de métro Bagatelle, dans les quartiers sud de Toulouse, l’établissement s’apparente à une maison résidentielle. Seul le panneau « NissaShop » à l’entrée rappelle la vocation du lieu.

Cette librairie religieuse est pointée du doigt par les autorités, car elle aurait des liens avec Farouk Ben Abbes. Dans une ordonnance du tribunal administratif en date du 1er septembre 2016, le juge confirme ainsi l’assignation à résidence de cette figure bien connue du djihadisme. Il a été exfiltré lors de l’Euro de football car sa domiciliation dans la Ville rose constituait une menace particulièrement grave pour l’ordre public.

La librairie est considérée par la justice comme « le point d’ancrage de toute la communauté salafiste la plus radicale de Toulouse et dont l’engagement pro-djihadiste a été confirmé » par une perquisition administrative en date du 17 novembre 2015, quelques jours après les attentats de Paris (…)

Source : http://actu.cotetoulouse.fr/jugee-pro-djihadiste-librairie-poussee-fermeture_45827/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France, Région toulousaine

1 réponse

  1. Le savoir c’est bien mais qu’est que les autorités attendent pour non seulement la fermer mais aussi pour donner la suite qui convient aux acteurs activistes? Le pouvoir sait et s’y complaît. Dont il faut conclure si rien est fait, que d’être salaf radical c’est moins grave qu’une certaine droite dite extrême dont Valls a fermé la boutique. Que je sache la fonction première d’un État est de protéger Ses citoyens et non pas de se protéger Des citoyens.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :