Grèce (vidéo) : les parents d’élèves refusent que leurs enfants soient mélangés aux enfants de clandestins

Le gouvernement grec prévoit d’intégrer 15.000 enfants réfugiés dans les écoles du pays d’ici la fin du mois de septembre. Mais à Oraiokastro, ville qui accueille 10% des 60.000 migrants présents en Grèce, les parents d’élèves refusent que leurs enfants soient mélangés aux enfants de réfugiés, « à cause des risques de maladies ». Médecins du monde assure pour sa part que « les enfants de migrants sont pour la plupart immunisés contre les maladies ».

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Grèce

%d blogueurs aiment cette page :