(Vidéo) La Ministre des affaires étrangères de l’UE fait la promotion du Grand Remplacement

telechargement-3Au Parlement européen la Ministre des affaires étrangères de l’UE, Federica Mogherini, ex membre du Parti Communiste Italien (PCI), devenue agent des Etats-Unis, récite sa leçon… Sa promotion de l’immigration est un véritable plaidoyer en faveur du Grand Remplacement qui ne l’oubliez jamais n’est qu’un fantasme de l’extrême droite…

Source : https://www.facebook.com/profile.php?id=100009140182723&fref=ts

Rappel : – https://civilwarineurope.com/2016/09/12/les-remplacistes-ne-se-cachent-plus-5/

https://civilwarineurope.com/2015/09/16/europe-les-remplacistes-ne-se-cachent-plus/

https://civilwarineurope.com/2015/09/28/europe-les-remplacistes-ne-se-cachent-plus-2/

https://civilwarineurope.com/2015/11/03/europe-les-remplacistes-ne-se-cachent-plus-3/

https://civilwarineurope.com/2015/11/11/europe-les-remplacistes-ne-se-cachent-plus-4-ou-le-grossier-mensonge-de-christine-lagarde/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :Belgique, Union européenne

1 réponse

  1. Pour des girouettes comme Mogherini, le Grand Remplacement n’est jamais qu’une perversion de « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! » en « Un prolétaire n’a pas de patrie ».

    Et comme le Migrant, de préférence musulman et extra-européen, a remplacé le prolétaire dans l’imaginaire d’une certaine gauche – le cercle d’idées Terra Nova, bras armé et hargneux du PS, en est l’exemple le plus caricatural – il est logique pour des xénolâtres comme Mogherini d’accueillir en Europe tous ces soi-disant damnés de la terre. Ne pas les accueillir reviendrait à faire preuve d’un nationalisme outrancier, d’un égoïsme sans bornes, et évidemment d’un racisme sans honte et sans vergogne.

    Au dix-neuvième siècle, Friedrich Engels, le compagnon de route de Karl Marx, fustigeait déjà ce qu’il nommait un « communisme de caserne ». Aujourd’hui, la situation est même pire. Des gens comme Mogherini et Terra Nova incarnent une nouvelle version de ce communisme de caserne, enrichie d’un tiers-mondisme manichéiste où le Sud s’apparente au Bien et le Nord au Mal. En réalité, une vraie bouillie idéologique où l’idée de charité chrétienne s’est pervertie en haine de soi, de même qu’en érection de l’Autre au niveau d’une vraie religion. Et gare à ceux qui remettraient en question cette doxa totalitaire, car les inquisiteurs qui en sont les suppôts sont sans cesse aux abois et prêts à frapper les récalcitrants par tous les moyens possibles et imaginaires !

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :