France : un couple belge agressé par des migrants à Calais « Une expérience traumatisante »

Migrants pass by a road sign as they leave the northern area of the camp called the "Jungle" in Calais, France, September 7, 2016.  REUTERS/Charles Platiau

Migrants pass by a road sign as they leave the northern area of the camp called the « Jungle » in Calais, France, September 7, 2016. REUTERS/Charles Platiau

Les deux jeunes gens venaient de signer l’acte pour l’achat d’un terrain et avaient décidé d’aller fêter ça à la côté française. Bloqués dans un embouteillage à hauteur de Calais, ils ont été pris pour cible par des migrants déchaînés, qui ont surgi de nulle part.

« Le trafic était à l’arrêt. Devant nous, il y avait un poids-lourd et l’autre bande était obstruée par la police. Tout à coup, des dizaines de réfugiés ont surgi des buissons sur notre droite. Ils se sont mis à caillasser les véhicules et à frapper avec des branches. C’était le chaos total », expliquent-ils.

Tout à coup, le groupe s’est précipité dans leur direction et l’un d’entre eux s’est mis à frapper sur le toit et les portières de la voiture avec une grande branche. « Nous étions pris au piège comme des rats. Nous ne pouvions pas démarrer avec cette foule de personnes. Nous nous sentions impuissants et terrorisés. Heureusement, les enfants n’étaient pas là car c’est une expérience très traumatisante », prolongent-ils.

Finalement, Bram et Gael sont parvenus à prendre la fuite et se sont rendus à la gendarmerie. Là-bas, on leur a conseillé de porter plainte. « Pour cela, il fallait aller dans le centre de Calais, ce que nous n’avions pas envie de faire vu les circonstances », reconnaît Bram.

Toujours sous le choc, le couple a annulé sa virée dans le nord de la France et est retourné en Belgique. « Nous nous étions imaginés autrement notre escapade à la mer ».

La Renault Trafic du couple est sérieusement cabossée. Un rétroviseur a également été endommagé. « Ma voiture n’a qu’un an. Heureusement, je dispose d’une Omnium. La situation à Calais est très grave. Il n’est plus question de gens qui désirent rejoindre l’Angleterre. C’est du vandalisme pur », conclut le couple flamand.

Source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/34762/Crise-des-refugies/article/detail/2858101/2016/09/09/Un-couple-belge-agresse-par-des-migrants-a-Calais-Une-experience-traumatisante.dhtml

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :France, Nord Pas-de-Calais

1 réponse

  1. Malheureusement ce n’est pas à l’un de nos dirigeants et leurs proches à qui celà est arrivé. Peut être, je dis bien peut être, qu’ils aurait après coup envie d’arrêter cette dégradation continuelle et constante de la sécurité en France et plus particulièrement à Calais. Désolé, la colère monte et je crois pas que dans de tels circonstances on doit plus prendre des pincettes pour dire ce que l’on pense. Ils font exprès de nous provoquer, ils nous testent mais ils abusent depuis un bon bout de temps. Cette bande de connards qui nous dirigent en vertu de leur idéologie et de leur corruption, n’ont pas le droit de transformer la société française en un chaos. Parce que de la direction que l’on prend rien peut ressortir de positif. Dans cette affaire ils risquent de perdre beaucoup.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :