Suède : les migrants transforment les banlieues en zones de guerre, aucun mot dans nos médias

suede11111-448x293Dans la ville de Södertälje, juste à l’ouest de Stockholm, il y a eu des émeutes deux nuits d’affilée. Des jeunes migrants musulmans ont jeté des pétards puissants sur la police, attaquant les transports publics, incendiant des ordures et des pneus dans les rues. Les gangs essaient également d’attirer le personnel de sauvetage (pompiers, ambulances) dans des pièges afin qu’ils puissent les attaquer. Les voitures sont incendiées. Jusqu’à présent, 150 voitures ont été brûlées à Södertälje cette année sans que personne ne soit arrêté ou suspecté.

Il y a eu des incidents similaires dans un certain nombre de banlieues suédoises ces derniers temps, et cela va crescendo.

Les jeunes migrants essaient de transformer les banlieues suédoises en quelque chose qui rappelle les zones de guerre civiles, où les gens ont peur de sortir la nuit et où des gangs de migrants font des ravages.

Dans la nuit de samedi, les policiers ont été alertés qu’un bus subissait des jets de pierres à Hovsjö, à Södertälje. En outre, des pétards puissants, appelés «bangers», ont été lancés sur le bus, rapporte le site Aftonbladet .

Le chauffeur du bus assis à l’intérieur n’a pas été blessé, a déclaré Mats Almquist, officier de police à Stockholm, qui est également responsable de Södertälje.

Lorsque la police est arrivée au centre de Hovsjö pour enquêter, des pneus de voiture étaient en feu à proximité. Des déchets et des pneus avaient été mis en travers de la route et on y avait bouté le feu. Les pompiers ont été appelés afin de les éteindre.

« Puis ils ont jeté des pétards sur nous. Cela peut certainement être assez dangereux » déclare l’officier Almquist.

Un banger est un petit engin explosif conçu principalement pour produire une grande quantité de bruit, en particulier sous la forme d’une forte détonation, mais comme il explose réellement, il peut évidemment causer des blessures.

Hier, les jeunes ont tenté de tendre un piège pour le personnel de secours en rassemblant des ordures et en y mettant le feu. Mais le personnel du service d’urgence a réalisé ce qui allait arriver juste à temps et est reparti.

Sources : – http://lesobservateurs.ch/2016/09/07/suede-migrants-transforment-banlieues-zones-de-guerre-nos-medias/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

http://www.aftonbladet.se/nyheter/article23455412.ab

http://www.expressen.se/nyheter/polisen-rustar-for-nya-upplopp-och-attacker/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Suède

%d blogueurs aiment cette page :