Pour le correspondant de Libération « À 200 mètres de la Grand-Place de Bruxelles, tu es en Arabie Saoudite »

Jean_Quatremer_par_Claude_Truong-Ngoc_décembre_2013(…) « Quand tu vas à Molenbeek, tu as un choc culturel et physique. On me rétorque qu’en France, nous avons les banlieues. C’est vrai, mais ici, c’est au centre de la capitale. À deux cents mètres de la Grand-Place, tu es en Arabie Saoudite. Il y a un truc qui ne va pas. » (…)

« Heureusement, la Belgique n’est pas un pays violent. Et qui n’est pas dans une situation où les extrémistes peuvent prendre le pouvoir. Mais je ne parierais pas sur le fait que ça dure éternellement. Les peuples changent vite. Et il existe chez vous de vrais dangers avec la ghettoïsation, la fragmentation en communautés. »

Source : http://www.sudinfo.be/1659535/article/2016-09-01/jean-quatremer-correspondant-de-liberation-a-200-metres-de-la-grand-place-de-bru

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Belgique, Bruxelles-Capitale

3 réponses

  1. Les peuples changent vite et les gens encore plus, espérons que mûr qu’il est, ce soit du côté de la lumière que Jean Quatremer vienne à tomber.

    J'aime

  2. Cette grande gueule d’un journal aux ordres grassement subventionné faute de lecteurs suffisants, ferait mieux de balayer devant sa propre porte.

    * A Paris, selon lui, « l’Arabie Saoudite » ne se trouve que dans les banlieues. Même si on admet ce raisonnement -totalement tronqué en fait-, il n’empêche que les habitants des dites banlieues, spécialement les djeunes, se rappliquent épisodiquement dans Paris intra-muros pour y semer le chaos et bien faire comprendre aux babtous qu’ils sont « chez eux ».

    * L’État hollandien ayant renoncé à son devoir régalien de protection des personnes sur son territoire, que ces personnes y habitent en permanance ou soient simplement de passage, moult touristes ne viennent plus à Paris, voire en France tout court. Des propriétaires étrangers possédant une maison en France songent à la revendre. Par exemple, l’ex-footalleur millionnaire David Beckham, propriétaire dans le sud de la France d’une résidence valant plusieurs millions, l’a déjà mise sur le marché. La raison invoquée? Les multiples attentats qui ont eu lieu en France. Et ce n’est qu’un exemple parmi bien d’autres.

    * Autre raison de désaffection vis-à-vis de la France: l’anglomanie maladive qui sévit en France sur les affiches publicitaires, les noms de magasins, restaurants, cafés, etc, etc. Sur un site dédié à la francophonie, un couple québécois a, par exemple, avoué son amertume vis-à-vis de cette anglomanie galopante, en proclamant sans ambages: – Si c’est pour trouver en France, mère-patrie de langue française, tous ces ersatz anglophones, la prochaine fois, nous choisirons d’aller passer des vacances dans un vrai pays anglophone comme la Nouvelle-Zélande ou les États-Unis.

    D’un point de vue personnel, je dirai que la station de radio France-Inter réunit à elle seule tous ces défauts:
    * complaisance infinie vis-à-vis de l’islam, et mensonges sans vergogne.
    * discours anti-France à la pelle, ce qu’ils appellent la France rance.
    * totale ignorance de la vraie France.
    * discours méprisant vis-à-vis de Marine Le Pen et de ses sympathisants.
    * emploi d’anglicismes à tire-larigot, souvent d’ailleurs prononcés de façon ridicule.
    * ébahissement de midinette pour la musique anglo-saxonne (pas la meilleure!), qui monopolise littéralement l’antenne. En corollaire: dédain et ignorance pour tout le reste.
    * imaginaire colonisé par le monde anglo-saxon.

    Et j’en passe et des meilleures.
    Pour remettre la France debout, y’a du pain sur la planche!

    J'aime

  3. Dépaysement de proximité.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :