France : le tribunal administratif de Nice capitule à son tour devant les islamistes

CrGVvbVWYAAdpUBLe tribunal niçois a suspendu l’arrêté anti-burkini de la ville de Cannes après avoir été saisi par le collectif contre l’islamophobie (CCIF), qui a par ailleurs assigné en justice quatre autres villes pour leurs arrêtés visant à interdire le maillot de bain islamique sur leurs plages : Nice, Roquebrune-Cap-Martin, Menton et Fréjus.

Fin juillet, Cannes était en effet devenue l’une des premières villes de France à interdire le burkini sur ses plages. Les arrêtés s’étaient ensuite répandus ailleurs dans le pays.

La décision du tribunal administratif de Nice se place dans la même lignée que celle prise le 26 août par le Conseil d’Etat, qui avait invalidé l’arrêté anti-burkini de Villeneuve-Loubet, dans la Côte d’Azur, jugeant que ce dernier constituait «une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales».

Malgré cet avis, de nombreuses mairies, dont celles de Nice, de Fréjus ou de Sisco, en Corse, avaient indiqué qu’elles continueraient à verbaliser les femmes portant le burkini sur leurs plages.

Source : https://francais.rt.com/france/25659-tribunal-administratif-nice-suspend-son

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France, Provence-Alpes-Côte d'Azur

1 réponse

  1. La justice, un bandeau aux yeux on en doute pas, à tranché. C’est la main qui a été attiré on se demande par quoi, de l’autre côté. Ici aussi il s’agit d’un mistère que les temps troublés que nous vivons ne permettront pas d’éclaircir.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :