Nouvelle menace de l’Etat islamique contre la Belgique

imagesL’État islamique (EI) continue à planifier des attaques, y compris en Belgique. Selon un fichier audio obtenu et retranscrit par Het Laatste Nieuws, un chef de file de l’organisation terroriste évoque la réalisation de vidéos « pour les frères avant l’attaque » .

Cet homme n’est autre que le Français Rachid Kassim, l’homme suspecté d’être derrière l’assassinat du prêtre français Jacques Hamel, tué cet été à Saint-Etienne-du-Rouvray, expliquent nos confrères de la DH. Voici la retranscription d’un extrait : « Dès que tu as ces frères, tu leur dis une chose : avant d’attaquer, ils envoient une vidéo où ils disent, ils font le bayah (prêter allégeance) et ils donnent un message de dawah (invitation) pour les frères. Ça c’est avant d’attaquer, c’est très important qu’ils te l’envoient. Après, tu peux me l’envoyer, moi je suis dans ce domaine-là, ça veut dire qu’en deux secondes, elle sera traduite arabe-français, elle sera mise au monde entier […]. L’important est qu’elle soit transmise au plus vite après l’attaque, inch’Allah. »

Rachid Kassim , qui vit en Irak, est soupçonné par les autorités belges de recruter, coacher et encourager des soi-disant loups solitaires. Dans la conversation retranscrite, on ne sait de quels « frères » il est question ni de quel pays il faut frapper. Mais Kassim mentionne un Belge. Le message est le suivant : « La vidéo du frère, je viens de le recevoir, qu’Allah il l’accepte, enfin, je dis qu’Allah il l’accepte, mais je sais pas s’il est tombé, Al-Belgiki Abu Isleym, Al-Belgiki. »

Selon les informations de HLN, ce Belge serait un Bruxellois du nom d’Azzedine El Khadaabia. Parti en Syrie à l’automne 2014, il a rejoint les rangs de la katiba El Battar, l’ancien escadron du tristement célèbre Abdelhamid Abaaoud.

El Khadaabia a toujours été actif sur les réseaux sociaux mais ses comptes Facebook et Twitter sont muets depuis quelques mois. Cela pourrait signifier deux choses : soit l’homme est décédé au combat, soit il disparaît pour préparer une action. « Il est sans aucun doute un homme dangereux », affirme un enquêteur. « Mais le problème est que nous ne savons pas s’il est encore en Syrie, s’il y combat ou s’il est revenu secrètement ici. » El Khadaabia s’était fait connaître, via son compte Twitter, pour avoir posé, tout sourire, à côté d’un corps décapité.

Les autorités belges comme françaises prennent ces menaces très au sérieux (…)

Source : http://m.lalibre.be/actu/international/nouvelle-menace-de-daech-sur-la-belgique-57c12bcb35709a310568feb6

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :Belgique

%d blogueurs aiment cette page :