Italie : une réfugiée tabasse et insulte un contrôleur de bus : « Raciste, je ne paierai pas le billet ! »

1928444_7884546Un contrôleur en service à la station de bus de San Donà di Piave a été agressé ce matin par une « migrante qui, le qualifiant de raciste pour avoir demandé de payer le billet, l’a frappé au niveau du visage lui causant une blessure nécessitant quatre jours de convalescence. La ligne est le point de départ pour Trévise.

L’employé d’Atvo a été soigné aux urgences et à présent la direction d’Atvo procédera par voies légales, formalisant une dénonciation-plainte à l’encontre de la femme.

Le problème s’est posé au moment où une migrante a été invitée à acheter le billet avant l’embarquement. Pour toute réponse, elle a commencé à proférer des insultes répétées vis-à-vis du responsable avant de le frapper. La femme est alors montée dans le bus, qui est parti. Choix dicté par le fait qu’à bord il y avait d’autres femmes compatriotes de l’agresseuse et il fallait éviter que les esprits s’échauffent. La police avertie, la femme a été arrêtée et identifiée à l’arrivée du bus à Trévise.

Source : – http://lesobservateurs.ch/2016/08/26/italie-refugiee-tabasse-insulte-controleur-de-bus-raciste-ne-paierai-billet/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

http://www.ilgazzettino.it/nordest/venezia/controllore_aggredito_bus_immigrata_non_paga_biglietto_razzista_treviso_san_dona-1928444.html

L’opinion de civilwarineurope

Notez l’emploi du terme raciste qui est un réflexe automatique chez ce genre de personne qui est un moyen d’inverser les rôles et qui est un héritage du marxisme culturel.

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Italie, Vénitie

1 réponse

  1. Ce sont ça les réfugiés politiques qu’on nous impose !!!! (…)

    Aimé par 1 personne

%d blogueurs aiment cette page :