France : le gouvernement socialiste renforce la protection de la mosquée de Brest de l’imam salafiste qu’Hollande avait déclaré “fermée”

maxresdefault-608x400-1Signe du double discours du gouvernement socialiste et de la présidence française, la protection de la mosquée de l’imam radical de Brest – le salafiste Rachid El Jay dit “Abou Houdeyfa” – a été considérablement renforcée.

François Hollande avait pourtant déclaré en avril dernier que ce “lieu de haine” avait été “fermé”.

Le Monde (2) :

“Son lieu de prière — je ne veux même pas utiliser ce mot — ce lieu de haine a été fermé”, a affirmé François Hollande.

Interpellé par Léa Salamé, qui lui a demandé s’il était normal que l’intéressé ne soit pas inquiété, le président a rétorqué ceci : “Il est inquiété, il est poursuivi et il est dans une procédure judiciaire. Donc nous devons lutter contre ces prêcheurs, ces partisans de la haine qui induisent la radicalisation.”

En réalité, cet auxiliaire des Frères Musulmans et de l’UOIF participe de la politique pro-islamiste du gouvernement central.

C’est donc sans surprise que le prédicateur salafiste, protégé par la mairie PS de Brest et son chef de file, François Cuillandre, a pu bénéficier d’une protection renforcée suite aux innombrables appels à la fermeture de la mosquée fondamentaliste et de l’école coranique qu’il anime.

Le Télégramme (3) :

Côté police, selon nos informations, la fréquence des patrouilles a été renforcée aux abords de la mosquée. D’autres ont été mises en place aux abords de son domicile.

Ainsi donc, après les innombrables attentats islamistes commis ces 18 derniers mois, la police protège de façon prioritaire les activistes musulmans connus pour leur radicalité en raison de leurs rapports privilégiés avec le Parti Socialiste Français.

Une réalité sur laquelle pourra méditer l’homme de la rue qui aura eu le tort de n’être ni musulman ni islamiste.

Rachid Abou Houdeyfa s’était encore illustré la semaine dernière en prenant fait et cause pour la “burqa de plage” – dite “burkini” (4).

Sources : (1) http://breizatao.com/2016/08/26/brest-le-gouvernement-socialiste-renforce/

(2) http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/04/14/la-mosquee-de-brest-fermee-pas-vraiment_4902540_4355770.html#D9F3XAsfkl35hJPL.99

(3) http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/imam-de-brest-une-information-judiciaire-ouverte-a-paris-25-08-2016-11193813.php

(4) http://breizatao.com/2016/08/21/brest-le-predicateur-salafiste/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :Bretagne, France

2 réponses

  1. La seule stratégie des socialistes consiste à mentir, mentir sur tout ;
    – Non le chômage ne baisse bas
    – Non la France ne va pas bien, l’économie va très mal puisque Hollande pioche en plus dans les caisses pour nourrir les 2 ou 3 millions de migrants rentrés en France
    – Non les impôts ne baissent pas, ils augmentent
    – Non, ils ne ferment pas les mosquées salafistes car c’est leur électorat, ils n’ont aucune intention de le faire.
    – On vous fait croire que le vrai danger c’est l’extrême droite, que c’est Poutine qui voudrait envahir l’Europe( on se demande pourquoi après 17 ans de pouvoir et la faiblesse des armées européennes, il ne l’a pas encore fait) ou que Trump est dangereux. Le seul danger c’est l’Islam et le socialisme qui collabore avec
    Mentir, encore mentir, toujours mentir en espérant que cela tienne jusqu’en 2017 et s’ils gagnent, vous aurez plus d’impôts, donc moins d’argent, plus d’Islam, moins de droit, moins de liberté.
    Certains sont persuadés qu’en votant pro-Europe ils assurent leur prospérité et leur liberté, en fait ils construisent les murs de leur propre prison, creusent les trous des tombes où on les jettera.

    J'aime

  2. Hollande prouve une fois de plus qu’il est un menteur dans la proportion directe de sa médiocrité. Ce personnage devient de plus en plus répugnant. Vie politique ou vie privée pour ce que l’on sait, c’est tromperie&mensonge. Homme sans parole, dégage! Tout comme sa politique cet individu n’a pas de principes, pas de hauteur, pas de colonne vertébrale. C’est un mollusque. En France il y a énormement de cas comme ça. J’ose dire que c’est une pathologie très française et très répandue parmi les personnes qui ce situent politiquement dans ce que l’on appelle la gauche. Ils en viennent même à avilir un courant de pensée.
    Ce n’est pas impossible que comme tout individu dans cet état d’anomie, il soit à la recherche d’une boué de sauvetage parce que pour eux mêmes c’est une situation très angoissante. Ce n’est pas impossible que de manière plus ou moins consciente il se sente attiré par l’islam, doctrine violente, rigide et inflexible (rassure les volontés faibles) mais qui permet la licence et même la perversité, surtout de l’individu mâle. Qui permet une communauté construite dans la négation et l’exclusion de l’autre. Donc un sentiment de supériorité, ce qui est gratifiant. L’islam c’est une doctrine pour ceux qui sont nées dedans, et pour ceux qui ont la force de le suivre à la lettre ça donne des bêtes féroces (mâles) ou soumises (femmes), ou pour des névrosés de la relation à l’autorité et à l’interdit, en conflit (indigestion) chronique avec la figure du père.
    Donc notre président de la république suit ses penchants intimes dans le cadre de ses propres troubles psychologiques alors qu’il devrait présider au destin de la France, un pays avec l’arme nucléaire, de 70 millions d’habitants, qui a une histoire et une position singulière dans le monde! Donc, par cette ambiguïté là il y a incompatibilité entre le personnage et la fonction.
    Donc, Hollande travaille pour ce que dans ses fantasmagories de névrosé lui donne Sa paix intérieure, l’islam. Un malade comme ça n’en a cure des autres, il recherche son appaisement intime comme le drogué sa dose. Dans l’ambiguïté et la dissimulation il trahi tout le monde!!

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :