Suède : défection en masse de policiers à cause du chaos migratoire

poliser-hoppar-avUn peu plus tôt cette année, l’inspecteur de police suédois, Lars Alvarsjö, avait dit au journal Svenska Dagbladet que le « système juridique est menacé d’effondrement ». Bien sûr, cela est le résultat des niveaux massifs d’immigration que le pays a vu, à la fois au cours des quatre dernières décennies et (à un degré encore plus élevé) l’année dernière. Cela a abouti à ce que la Suède a maintenant le deuxième taux le plus élevé au monde par habitant de viol, après Johannesburg en Afrique du Sud.

Par conséquent, les nouvelles de cette semaine sur la Suède en ce qui concerne la situation de l’application de la loi dans ce pays n’ont rien de surprenantes.

Au cours des six premiers mois de cette année, 240 policiers et 291 civils [chargés de l’application de la loi] sont partis pour des raisons autres que la retraite.

Le nombre croissant de défections dans les forces de police tient au chaos de l’asile qui a frappé la Suède particulièrement l’année dernière, en raison de la politique des frontières ouvertes du gouvernement Reinfeldt et Löfvens.

Les multi-milliards de dollars dépensés par la Suède pour accueillir, soigner et surveiller le grand nombre de nouveaux immigrants du Tiers-Monde a créé une augmentation substantielle de la charge de travail des forces de police. Les agents de police sont souvent contraints de faire des heures supplémentaires ou à court terme pour répondre et arrêter les crimes, notamment des bagarres dans les centres d’asile.

La police a également été contraints de faire appel à des renforts pour arrêter la maltraitance des enfants dans les centres d’asile (…)

L’un de ces policiers qui a fait défection a écrit une lettre à Dan Eliasson, le chef de la police nationale suédoise (…) : « C’est une catastrophe. La primauté du droit est complètement décomposé. Celui qui a la plus grande violence dans la capitale est celui qui contrôle la communauté locale » (…)

La lettre a accusé le commissaire national de mensonge, tant envers les hommes politiques que le peuple suédois sur la situation vécue par la police sur le terrain.

« Soit vous vous êtes couché, consciemment ou tellement ancré dans votre bulle que vous ne comprenez pas combien cela est grave », a écrit le policier qui a fait défection.

On peut se demander si les élites suédoises sont surprises par cela. Il semblait certainement inévitable que les jeunes hommes suédois finiraient par se lasser de mettre leur vie en jeu pour protéger l’éradication voulue par le gouvernement de leur culture et du patrimoine (…)

Sources : – http://www.europeancivilwar.com/swedish-police-forces-see-mass-defections/

http://www.friatider.se/efter-asylkaoset-hundratals-poliser-hoppar-av

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :Suède

%d blogueurs aiment cette page :