Suisse : l’instruction publique de Genève n’a plus d’argent alors que le nombre de jeunes migrants explose !

téléchargement (4)«On a atteint les limites.» Cette phrase, la conseillère d’Etat genevoise chargée de l’instruction publique l’a martelée ce mardi matin lors de la conférence de presse de rentrée. Le message que souhaite faire passer la socialiste Anne Emery-Torracinta est le suivant: si de nouvelles économies sont demandées, «on devra toucher aux conditions-cadres, soit la masse salariale, le temps de travail et le nombre d’élèves par classe. Les fonds de tiroir ont été largement ratissés.» (…)

L’accueil des jeunes migrants constituera l’un des autres défis du DIP lors de cette année scolaire. Leurs effectifs ont explosé cette année : ils seront 1809 à la rentrée, contre 1445 l’an passé. Le gros des arrivées se concentre au niveau du secondaire II (926 jeunes gens à ce niveau), soit les adolescents de 15 ans et plus. «Une bonne partie arrivent en tant que mineurs non accompagnés. Ce sont essentiellement de grands ados, dont 85% resteront en Suisse selon les estimations de la Confédération. Et beaucoup ne sont pas ou peu alphabétisés.» Le système doit donc s’adapter en continu pour héberger, encadrer et instruire ces jeunes qui ne répondent pas aux standards habituels de leur classe d’âge.

Source : http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/23001456

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :Suisse

%d blogueurs aiment cette page :