France : le ras-le-bol des jardins ouvriers à Calais face aux dégradations quotidiennes

1135950015_B979467526Z.1_20160817232056_000_G387E9VQ3.1-0(…) La nuit dernière, la porte du premier jardin situé chemin des Communes a été forcée. « Ils l’ont tirée jusqu’à pouvoir passer en dessous », raconte le président de l’association Gilles Maerten, excédé. De là, pas très compliqué de suivre les intrus : leurs traces sont partout. « Ils ont pris toutes les tomates mûres, et ont arraché mes pieds de poivrons en prenant les mûrs », explique l’un des propriétaires. « Ils ont aussi pris toutes les fraises, des potirons et des courgettes. » D’après Gilles Maerten, ils vont jusqu’à prendre les fruits encore verts, comme les prunes ou les poires. « Quand ils font ça, on peut les suivre, parce qu’ils jettent les fruits au fur et à mesure qu’ils se rendent compte qu’ils ne sont pas mûrs ».

D’après lui, les migrants sont des centaines à passer chaque nuit. « La semaine passée, il en est passé 2 700 en cinq jours. Il y a une caméra qui filme le chemin, on les a comptés. Ça dure depuis le mois de juin comme ça. À la mi-juin, une nuit, il y a 24 jardins qui ont été visités. On est allés porter plainte. Des fois, ils viennent même dans les jardins quand on est là. On ne peut rien faire. »

Hier, l’association a décidé de mettre une barrière à l’entrée du chemin pour essayer de limiter le passage pendant la nuit. Certains propriétaires ont également installé des barbelés sur les grillages. Mais tous sont bien conscients que ce n’est pas vraiment une solution. « Quand ils reviennent de la rocade, ils sont frustrés et ils caillassent les voitures (…)

« On se sent abandonnés par la mairie », renchérit Michel Bodart, également membre de l’association (…)

La présence des réfugiés entretient un sentiment d’insécurité : « Le 16 juillet, une femme âgée s’est fait voler par des migrants : il y en a un grand qui s’était mis derrière elle pendant qu’un autre prenait son sac dans la voiture. Quelques jours après, elle faisait un malaise. »

Source : http://www.nordlittoral.fr/accueil/calais-le-ras-le-bol-des-jardins-ouvriers-face-aux-ia0b0n336713

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :France, Nord Pas-de-Calais

%d blogueurs aiment cette page :