Ukraine (vidéo) : les forces du Donbass se préparent à l’offensive de l’armée ukrainienne…

drole-guerre2Si les bombardements de la nuit dernière sur la République Populaire de Donetsk (RPD) ont été moins nombreux que durant les nuits précédentes, le redéploiement sur la ligne de front de nombreux renforts, y compris blindés, ne laisse guère de doute sur l’objectif de Kiev. Et avec 113 obus d’artillerie de 122 mm et 152 mm tirés contre le territoire de la RPD en une nuit, on ne peut pas franchement parler de cessez-le-feu.

Les bombardements les plus lourds ont frappé Yasinovataya et sa périphérie (Mineralnoye, Yakovleva et la zone industrielle), Dokouchaevsk, Aleksandrovka (à l’Ouest de Donetsk) et Yelenovka (au Sud de la capitale).

Si du côté de Donetsk, la tension redescend un peu, côté Lougansk, c’est l’inverse. Avant-hier soir, l’armée ukrainienne a tenté, par des bombardements nocturnes, de détruire le seul point de passage sur la ligne de front de la République Populaire de Lougansk (RPL) situé à Stanitsa Louganskya. Les infrastructures endommagées ont été réparées par les soldats de la milice populaire de la RPL.

Et la nuit dernière, c’est la ville de Stakhanov qui a été prise pour cible par les soudards ukrainiens, qui ont tiré à cinq reprises sur la ville avec des obus d’artillerie de 152 mm (interdits par les accords de Minsk). Ces bombardements, qui ont endommagé des conduites de gaz et des lignes électriques, n’ont heureusement fait aucune victime. D’autres bombardements ont touchés depuis le 17 août les localités de la RPL comme Pervomaïsk, Kalinovo et le monument du prince Igor.

Pour expliquer le fait que Kiev n’ai pas encore lancé son offensive, certains analystes avancent que les autorités ukrainiennes attendraient un peu avant le 24 août, jour de l’indépendance de l’Ukraine. Afin d’offrir une mini-victoire symbolique pour ce jour particulier aux autorités ukrainiennes.

Je pense personnellement que c’est un ensemble de facteurs qui retardent l’offensive tant attendue : armée totalement démoralisée, manque de munitions suite aux explosions qui ont eu lieu dans plusieurs entrepôts situés sur la ligne de front (Zaïtsevo et Granitnoye), et surtout ni la Russie ni les deux Républiques Populaires n’ont réagi aux multiples provocations des forces armées ukrainiennes comme celles-ci l’escomptaient, privant les autorités ukrainiennes d’une excuse médiatique à jeter en pâture à la communauté internationale pour justifier son offensive.

Kiev va donc attendre cette date symbolique du 24 août ou d’en arriver au point de non retour pour lancer son offensive suicidaire, qui signera l’arrêt de mort de cet état artificiel, qui créé de toutes pièces, disparaîtra après à peine un siècle d’existence.

De leur côté, les deux Républiques Populaires se préparent à cette offensive qu’ils sentent venir, comme ici à Louganskoye (au Sud-Ouest de Donetsk) où nous avons pu visiter les lignes de défense de l’armée de la République Populaire de Donetsk :

Source : https://dnipress.com/fr/posts/la-drole-de-guerre-2.0-les-forces-republicaines-se-preparent-a-loffensive-de-larmee-ukrainienne-quelles-nen-finissent-plus/



Catégories :Donetsk, Lougansk, Ukraine

%d blogueurs aiment cette page :