France : la cohabitation avec les clandestins devient difficile à l’hôpital de Gonesse

6048605_1cad2c3a-649c-11e6-af47-0cedbd0e58ce-1_1000x625Pour Jean-Pierre Blazy (PS), c’est trop. Le député-maire de Gonesse dénonce dans un communiqué « le manque de transparence et de considération de l’Etat vis-à-vis des personnels hospitaliers ». Aux 86 migrants principalement africains accueillis dans l’ancien hôpital depuis le 29 juin, s’ajoute désormais un deuxième groupe composé en majorité d’Afghans arrivés ce vendredi, ce qui porte le nombre de personnes hébergées à plus de 160. Selon nos informations, une trentaine d’autres s’ajouteront encore à ces derniers cette semaine.

(…) Selon lui, cet afflux de migrants soulève des « enjeux de cohabitation ».

Il rapporte le cas d’une salariée de l’hôpital qui, la semaine dernière, s’est fait suivre, puis courir après par deux hommes identifiés comme des migrants et qu’elle a fini par semer en se cachant dans un buisson (…) L’hôpital a depuis demandé à la préfecture de fournir un agent de sécurité supplémentaire qui surveille depuis les abords du bâtiment (…)

Source : http://www.leparisien.fr/gonesse-95500/gonesse-la-cohabitation-avec-les-migrants-devient-difficile-a-l-hopital-17-08-2016-6048605.php

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :Île-de-France, France

%d blogueurs aiment cette page :