Royaume-uni : les « experts » du Brexit et les médias français ridiculisés par la santé de l’économie britannique

6110787Que n’a-t-on pas dit aux Britanniques et aux Européens à propos du Brexit. Vous alliez voir ce que vous alliez voir. Les sept plaies de L’Egypte s’abattraient sur la perfide Albion si elle venait à voter en faveur de sa sortie de l’UE. Sur vos plateaux de télévision TOUS les « experts » économiques étaient unanimes. Les conséquences pour l’économie britannique seraient rapides et terribles. Las…

Non seulement rien de tout cela ne s’est produit mais, pour le moment, c’est même l’inverse qui arrive. La croissance est toujours présente, à la différence de la France, la production industrielle est en forte progression tout comme la consommation des ménages. Celle-ci marquant un regain de confiance des consommateurs britanniques « après le vote » (1). Or rappelez-vous la propagande des médias français durant la semaine qui avait suivi les résultats du référendum. Nous n’avions droit dans les reportages, dignes de l’époque soviétique, qu’à des interviews de Britanniques qui regrettaient le résultat avec en conclusion le journaliste qui se tournait vers nous pour nous asséner cette « vérité » : « Aujourd’hui le Royaume Uni se réveille avec la gueule de bois et une partie des électeurs regrettent déjà leur vote » (2 a et b). Or un récent sondage vient de démontrer tout le contraire. Une majorité des Britanniques ne regrettent pas leur vote. Notons que ce sondage d’août a été totalement passé sous silence par les médias français (3). Pire encore, ce qui montre bien la désinformation et la propagande du système à ce niveau, si vous tapez dans la barre de recherche de google « les Britanniques ne regrettent pas leur vote » nous vous laissons contempler le résultat… (4) Et enfin, comble de l’ironie, nos « experts » dépités viennent d’apprendre aujourd’hui que « Le nombre de demandeurs d’emploi en Grande-Bretagne a baissé contre toute attente en juillet en dépit du choc économique provoqué par le vote du mois précédent pour la sortie du pays de l’Union européenne. L’institut national de la statistique, l’ONS, a fait état d’une diminution de 8.600 du nombre de chômeurs le mois dernier, après une hausse de 900 en juin. Les économistes prévoyaient une augmentation de 9.500 des effectifs du chômage en juillet » (5). Mais de quel choc économique parle ce journal ? Nous venons de vous démontrer le contraire mais nos journalistes semblent avoir du mal à se rallier à la réalité… Il est dur d’avouer que l’on s’est trompé ! Mais rassurez-vous, ce nouveau naufrage de la propagande de l’oligarchie mondialiste et remplaciste n’empêchera pas les médias, qu’elle contrôle, d’inviter toujours les mêmes « experts » qui continueront à nous assommer de leur prophétie bidons. Sur ce sujet comme sur les autres.

La rédaction

Sources : (1) http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/regain-de-confiance-des-menages-britanniques-apres-le-brexit-1156768

(2 a) http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/06/25/brexit-regret-des-britanniques-dechantent-et-regrettent-deja-d-avoir-vote-leave_4958123_4832693.html

(2 b) http://www.bfmtv.com/international/brexit-les-regrets-de-certains-britanniques-qui-ont-vote-en-faveur-du-leave-996981.html

(3) : http://www.express.co.uk/news/politics/696760/british-no-regret-Brexit-majority-support-Leave-theresa-may-national-stats-poll-EU

(4) : https://www.google.fr/search?q=les+Britanniques+ne+regrettent+pas+leur+vote&oq=les+Britanniques+ne+regrettent+pas+leur+vote&aqs=chrome..69i57.2894j0j4&sourceid=chrome&ie=UTF-8

(5) http://live.lesechos.fr/07/0211209099207.php#xtor=RSS-8

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :Royaume Uni

%d blogueurs aiment cette page :