La Bulgarie, le nouveau Kosovo ?

kosovo-300x225L’inquiétude grandit en Bulgarie à la perspective de l’émergence d’un «second Kosovo» alors qu’un mouvement sécessionniste islamiste se prépare à faire son apparition dans le sud-est du pays.

La région a pendant des années contenus un nombre important de musulmans, des Bulgares de souche dont les ancêtres ont été convertis à la pointe de l’épée lors des explosions impériales ottomanes précédentes, mais dont les communautés plus tard ont continué à être musulman par tradition.

Beaucoup de ces personnes sont très bien assimilés et laïques, mais les travaux récents d’missionnaire wahhabite financé par l’Arabie et «culturellement soutenu» par la Turquie ont conduit à une radicalisation croissante.

Ajouté à cela l’immigration récente importante de la Turquie, en plus d’une «alliance des minorités» croissante entre le parti pro-turque du pays et certains membres de la communauté gitane. Ces forces de plus en plus confiantes sont favorables à un Etat musulman à la frontière du sud-est de la Bulgarie avec la Turquie. Si elles réussissent les chrétiens de la région peuvent s’attendre à être soumis à des attaques de nettoyage ethnique sur les familles, les fermes et les églises comme cela est arrivé partout au Kosovo (voir photo).

Bien que les Bulgares ordinaires sont consternés à l’idée qu’une grande partie de leur patrie historique soit arrachée d’une telle manière, l’armée bulgare (…) n’est pas en état de combattre une rébellion sécessionniste déterminée, sans parler des dizaines de milliers de djihadistes qui accueilleront la chance de se battre pour un nouvel état islamiste loin des bombes russes et de l’armée syrienne.

Et ceux préparant cette attaque contre un Etat membre de l’UE sont convaincus que, si elle vient à elle, les Etats-Unis appliqueront la même solution anti-chrétienne en Bulgarie comme les avions de guerre de l’OTAN l’ont fait en arrachant le coeur de la Serbie et en le remettant aux gangsters islamistes de l’Armée de libération du Kosovo.

La seule différence cette fois est que la Russie peut être moins enclins à laisser faire (…)

Si les mises en garde de plus en plus nombreuses à ce sujet en provenance de Bulgarie sont correctes, les Européens sont sur le point de recevoir une autre leçon amère de la folie criminelle de leur classe politique d’encourager les rébellions islamistes au Moyen-Orient, tout en croyant béatement qu’ils ne feront pas face à des conséquences douloureuses.

Parce que, comme au Kosovo, la mise en place d’un autre camp djihadiste armé dans le ventre mou de l’Union européenne ne serait pas la fin de la tragédie historique, mais juste la poursuite sanglante d’une campagne de terreur wahhabite qui a commencé en Syrie avec l’aide de Washington et Bruxelles.

Source : https://www.noterror.eu/en/bulgaria-new-kosovo/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Bulgarie

%d blogueurs aiment cette page :