France : une vidéo bat en brèche le témoignage d’un baigneur musulman complaisamment relayée par BFM-TV

CqD1HDKWcAEHwj9Une courte vidéo d’une durée de sept secondes, tournée peu avant les heurts de samedi à Sisco et publiée sur les réseaux sociaux il y a quelques minutes, accrédite la thèse de baigneurs musulmans agressifs.

Sur cette séquence, il est possible de distinguer, à droite de l’image, l’un de ceux-ci tirer du coffre d’un véhicule ce qui semble être un fusil-harpon. Hors-champ, la voix d’un habitant de Sisco lui crie « Laisse le harpon ».

Un autre, à gauche de l’image, ne paraît pas apeuré et se dirige de manière très déterminée vers la personne qui tient le téléphone portable permettant de filmer la scène.

« Fils de ****, hurle-t-il. Vous êtes à quinze, venez en tête à tête. » Il tient dans sa main un objet oblong. Hors caméra, un homme à l’accent corse prononcé vocifère : « On ne frappe pas les petits ! »

Si cette vidéo ne permet pas de faire la lumière sur l’origine des incidents, elle bat en tout cas singulièrement en brèche le témoignage anonyme diffusé en boucle sur les chaînes d’informations depuis hier et faisant état d’un guet-apens en règle organisé par les habitants de Sisco, qui auraient violemment pris à partie et rossé sans autre forme d’explication trois familles musulmanes.

Source : http://www.laprovence.com/actu/en-direct/4078473/sisco-une-video-confirme-la-premiere-these-avancee.html

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :Corse, France

1 réponse

  1. On peut supposer qu’en Corse l’audiance de ces chaînes là aurra des arguments solides pour leur octroyer le destin qui leur est assigné par leur rôle historique, la poubelle!!!

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :