Royaume uni : un rapport accuse certaines communautés musulmanes de fraudes électorales massives

UK-polling-station-niqabLa fraude électorale a été autorisé à prendre place dans les communautés musulmanes en raison du «politiquement correct» selon un important rapport qui appelle à des réformes sans précédent du système de vote britannique.

Dans un rapport commandé par le gouvernement, Sir Eric Pickles, l’ancien ministre conservateur du Cabinet, avertit aujourd’hui que les autorités sont dans un «état de déni» et «ferment les yeux» sur la fraude électorale.

Il a dit qu’il existe des preuves de fraude électorale », en particulier dans les communautés d’origine pakistanaise et bangladeshi » mais que les cas ont été ignorées en raison de «sur-sensibilité sur l’ethnie et la religion ».

Sir Eric prévient que des «questions difficiles» sur la cohésion de la communauté ne devrait jamais être une «excuse» pour ne pas avoir à « respecter l’état de droit et protéger les libertés britanniques ».

Le rapport de Sir Eric fait une série de recommandations à Theresa May, le premier ministre, et demande que des gens exigent l’identification quand ils votent et des cordons de police autour des bureaux de vote pour prévenir l’intimidation.

Il appelle également à ce que les responsables des bureaux de vote ne soient pas autorisés de parler une langue autre que l’anglais et dit qu’il devrait y avoir une infraction pénale pour tenter d’influencer quelqu’un pour voter pour un candidat en raison de sa religion (…)

Le rapport ajoute également « Les abus de vote par correspondance à la demande ont été notés trop souvent dans les communautés où le droit d’un individu à voter dans le secret et l’exercice du libre choix ne peut pas être pleinement apprécié. La preuve a été présenté de pression sur les membres vulnérables de certaines communautés ethniques minoritaires, en particulier les femmes et les jeunes, à voter selon la volonté des anciens, en particulier dans les communautés d’origine pakistanaise et bangladaise » (…)

Source : http://www.telegraph.co.uk/news/2016/08/11/election-fraud-allowed-to-take-place-in-muslim-communities-becau/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :Royaume Uni

1 réponse

  1. Face à ces scandales bien réels, un spécialiste de « la chose musulmane » a proclamé, avec toute l’hypocrisie et tout l’aplomb qui caractérisent invariablement ce genre d’individus s’auto-proclamant « dirigeants communautaires »:
    – Ce genre de fraudes peut arriver partout. C’est un problème qui n’est pas spécifique à une communauté particulière.
    Ce à quoi un représentant des English Democrats, parti opposé à l’islamisation de la société due à une immigration incontrôlée, a rétorqué:
    – Non, ce n’est pas une simple question communautaire; c’est une question entièrement et intrinsèquement liée à l’islam. Ce problème a surgi dans ce segment particulier de la population.

    Il est intéressant de voir comment tant de musulmans, en Grande-Bretagne spécialement, se réfugient derrière ce concept de « communauté » rabâché ad nauseam. Il est évident que pour eux les concepts d’Etat de droit et de contrat social sont des valeurs occidentales et démocratiques auxquelles ils n’ont pas la moindre intention de se plier. Leur seul souci, c’est l’oumma; tout le reste est haram, donc à rejeter.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :