France : et pendant ce temps les vrais commerçants doivent fermer à cause de la pression migratoire à Calais

377810526_B979384409Z.1_20160808092831_000_GI97BTU62.1-0Valérie Gloriant est l’ancienne gérante du restaurant Au Pied du phare. Le 19 janvier, elle ferme définitivement l’établissement qu’elle détenait depuis plus de cinq ans. Pour cette restauratrice de 50 ans qui nous avait déjà confié ces craintes en août 2015, cette fermeture est liée à la présence de squats de migrants à proximité de son établissement, boulevard des Alliés.

« En 2013, 700 migrants sont arrivés place Henri-Barbusse. Lors du démantèlement, tout a été clôturé, autrement dit le parking. Résultat, les routiers, mes principaux clients, ne pouvaient plus venir », explique-t-elle. En 2015, des réfugiés syriens s’installent devant le hangar Paul-Devot et l’église Saint-Pierre – Saint-Paul. « Mon chiffre d’affaires a continué de dégringoler. À la fin de l’année, je ne parvenais plus à faire face aux charges », précise la commerçante (…)

Source : http://www.lavoixdunord.fr/region/pression-migratoire-une-calaisienne-demande-ia33b0n3669670

Rappel : https://civilwarineurope.com/2016/08/12/france-la-justice-refuse-la-fermeture-des-commerces-illegaux-dans-la-jungle-de-calais/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :France, Nord Pas-de-Calais

%d blogueurs aiment cette page :