Serbie : au Kosovo une nouvelle mosquée est construite chaque mois alors que la société kosovare se scinde entre séculaires et religieux

2EDD53BF-51FC-4D29-9DF9-74D68F5F53C0_w640_r1_s(…) l’appel du muezzin pour la prière du vendredi raisonne de la principale mosquée de Pristina. Des centaines d’hommes et de jeunes garçons affluent dans la mosquée Sultan Mehmet Fatihdans du XVème siècle dans le vieux quartier de la capitale kosovare. En dehors de la mosquée des dizaines de fidèles (…) se mettent à genoux sous la pluie. D’autres débordent sur ​​les trottoirs environnants en raison d’un manque d’espace. La scène à la mosquée de l’époque ottomane, la plus grande de la ville, est en train de devenir la norme au Kosovo – un état ​​traditionnellement laïque avec une population musulmane libérale, où l’islam conservateur prend racine. « Plus de gens, en particulier la jeune génération, viennent pour prier» dit Hakif Sikirocha, le gardien de la mosquée Sultan Mehmet Fatih (…) « De plus en plus de « Kosovars se tournent vers l’ islam, dit-il.

Le Kosovo, où 96 pour cent de ses 2 millions d’habitants sont musulmans, est encore un pays occidental et en grande partie pro-américain où les bars sont situés dans les mêmes rues que les mosquées. Beaucoup de rues de Pristina rendent hommage aux anciens présidents des États-Unis, en raison de la campagne de 1999 de bombardement de l’OTAN dans l’ex-Yougoslavie (…) et aussi pour le soutien de Washington pour l’indépendance du Kosovo. Mais il y a des signes croissants que l’islam conservateur prend pied dans la société. Il y avait environ 200 mosquées après la guerre en 1999. Aujourd’hui, il y a plus de 800. Une nouvelle mosquée est construite chaque mois.

Dans les rues de Pristina, de plus en plus de femmes se promènent entièrement couvertes en noir (….) Il est plus fréquent de voir des hommes avec des barbes et des pantalons à mi-mollet, une caractéristique des conservateurs musulmans.

(…) « Il y a un élément de la société et certaines parties du Kosovo qui sont de plus en plus religieux», dit Naim Rashiti, analyste au Balkan Policy Research Group, un think-tank basé à Pristina. «[Les gens deviennent] plus religieux (…) Ceci est une nouvelle expérience pour nous. »

(…) De nombreux Albanais du Kosovo ne sont pas attachés émotionnellement au drapeau bleu et jaune du Kosovo – qui est remarquablement similaire au drapeau de l’Union européenne. A Pristina, même dans les édifices gouvernementaux, le drapeau rouge albanais avec l’ aigle noir bicéphale est largement utilisé. Beaucoup ici se considèrent comme les Albanais – et souhaitent être réunis avec leurs frères ethniques – mais aussi se sentent séparés des Albanais d’Albanie. Pour beaucoup de Kosovars l’ Islam a rempli cette lacune d’identité et offert une idée claire de l’appartenance (…)

Le conservatisme religieux croissant au Kosovo est particulièrement visible dans les villes rurales comme Kacanik et Gjilan, où les organismes de bienfaisance islamiques du Golfe (…) ont radicalisé les communautés pauvres. Les organismes de bienfaisance ont pénétré les communautés qui ont été négligés par le gouvernement et où le chômage est d’environ 50 pour cent, ce qui rend les jeunes hommes des cibles faciles pour l’endoctrinement.

(…) Plus de 300 personnes du Kosovo sont allés se battre pour des groupes extrémistes au Moyen-Orient, ce qui en fait le plus gros contributeur par habitant en Europe (…)

En 2009, le gouvernement du Kosovo a interdit l’habit religieux dans les écoles primaires et secondaires, ce qui incite les protestations des musulmans pieux. Le gouvernement a défendu la décision en disant qu’il était conforme à la constitution laïque du pays. Certains Kosovars sont d’accord en disant que les femmes couvrant leurs têtes en public sont contre les traditions séculaires du pays.

« Il y a une certaine influence radicale parce que vous pouvez voir des gens dans la rue avec de longues barbes, des pantalons longs, et les filles totalement couvertes de leurs têtes à leurs orteils» dit Nora Bezera, un traducteur de 28 ans à Pristina. «Le Kosovo a toujours eu une population à majorité musulmane, mais au cours des dernières années, l’islam radical a augmenté. En tant que jeune, femme orientée vers l’Occident, je suis préoccupé par cette influence (…)

En bas de la rue de la mosquée Sultan Mehmet Fatih se trouve Baristas Coffee, un café animé grouillant de travailleurs gouvernementaux, de jeunes hommes barbus et de femmes voilées. Hisen Krasniqi, un jeune homme souriant avec une queue de cheval blonde, possède le café (…) il dit que son café ne sert pas d’ alcool, un récent changement de politique. « Nous ne voulons pas prendre parti» , dit Krasniqi, se référant à la scission de plus en plus visible dans la société entre séculaires et religieux. « Par respect , nous ne servons que du café» , dit-il (…)

Source : http://www.rferl.org/content/kosovo-split-islamic-identity-secular-traditions/27906304.html

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :Kosovo, Serbie

%d blogueurs aiment cette page :