Pour des experts polonais, l’Europe est au bout du rouleau

Germany-terrorPourquoi des experts polonais ? Parce que les experts français qui tiennent ce discours informé et réaliste existent, mais ils sont interdits d’antenne.

Jacek Wrona, ancien membre du Bureau Central d’Enquêtes (CBS) et le Dr. Rafal Brzeski, professeur d’histoire militaire, invités sur le plateau de l’émission télévisée polonaise TVP afin de discuter du massacre de Munich qui a fait 9 morts, y ont vu une preuve du déclin de la civilisation européenne. En se basant sur la préméditation du crime, le Dr Brzeski a catégoriquement rejeté la thèse des journalistes allemands selon lesquels le tueur en série, un musulman de 18 ans, est un déséquilibré.

En ce qui concerne la façon dont les médias ont traité l’attentat, le professeur a déclaré qu’il s’agissait du «travail d’auto censure typique d’un ministère de la propagande», ajoutant qu’ «il n’y avait rien de pire que l’auto censure en matière de journalisme.» Il a condamné le refus des médias de qualifier l’acte de terrorisme : «il s’agit sans l’ombre d’un doute d’un acte de terrorisme commis afin de semer la terreur parmi le peuple.»

Conscient de la frustration du peuple allemand à l’égard de la politique suivie par le gouvernement, le professeur a déclaré : «les Allemands en ont assez, ce qui ne veut pas dire que leur gouvernement en a assez. Ce sont deux façons totalement différentes de considérer la situation.»

Et de fait, la chancelière Angela Merkel a déclaré peu après, au cours d’une conférence de presse, que son gouvernement n’avait pas l’intention de modifier la politique et les décisions qui ont mené à la crise migratoire.

Jacek Wrona, ancien spécialiste anti-terroriste, s’est montré pessimiste concernant le futur de l’Europe après cette série d’attaques en France et en Allemagne. Après avoir évoqué le phénomène de la libre circulation des individus sur tout le territoire de l’Europe, qui a entraîné le mouvement d’anciens armements soviétiques illégaux de l’Europe de l’Est vers l’Europe de l’Ouest, il a indiqué : «Les Balkans sont inondés de ces armements dont sont équipés deux millions d’immigrants.»

Avec ces armes, arrivent les trafiquants, les gangsters, les dealers. Il est aussi facile d’acheter un kalashnikov en Bosnie et en Herzegovine que ça l’était après la guerre – ça ne coûte pratiquement rien.

Mais l’importation d’armes et de grenades vers l’Ouest n’est pas le pire problème auquel l’Europe doit faire face, a indiqué l’officier.

Faisant allusion au manque de foi et de confiance dans cette partie du monde, M. Wrona a déclaré : «le pire ennemi des forces de police, c’est le politiquement correct. L’Europe est en bout de course. L’Europe de l’Ouest n’existe pratiquement plus. Ses habitants vivent dans le vide, sans aucune idée de la réalité. Et la jeune génération qui se lève n’est intéressée que par l’argent, tout comme les barbares autrefois. » (…)

Source : http://www.dreuz.info/2016/08/05/dapres-les-experts-polonais-leurope-est-au-bout-du-rouleau/?utm_content=buffer3697f&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Pologne

%d blogueurs aiment cette page :