Les Albanais de plus en plus nombreux dans le sud de la Serbie

proxyAu cours des 5 dernières années, environ 11 000 Albanais du Kosovo ont migré vers le côté serbe de la frontière, au sud de la Serbie. Cette tendance est appelée «occupation silencieuse» par la population locale.

Depuis 2010, les Albanais originaires du Kosovo achètent des biens et des terres cultivables dans la partie sud de la Serbie. La plupart du temps ces personnes ciblent les villes et villages proches de la frontière commune – Nis, Leskovac, Vranje -, ou les endroits ou la majorité est albanaise, et le conseil communal albanais, comme dans la vallée de Preševo. En raison de ces achats cette année à Nis quelques dépliants de sensibilisation sur l’installation massive d’albanais ont été distribués (…)

Les habitants sont inquiets dans le sud de la Serbie, parce qu’ils pensent que tous ces achats sont pour dissoudre la frontière du Kosovo, et ils pensent que la première étape pour cela est de changer le rapport ethnique de la région. Ce processus est indétectable par la loi. Les propriétés sont souvent vendues a un prix plus élevé que le reste du marché. Les Serbes qui y vivent sont particulièrement heureux quand il y a quelqu’un qui achète leurs propriétés. En effet, la Serbie du Sud est bien en dessous du niveau de vie moyen de cette région. Les données du ministère serbe de l’Economie et du Développement régional en 2012 montrent que le taux de chômage est de 50%, voire plus. Le mauvais état socio-économique de ces régions intensifie souvent le processus putatif de «occupation silencieuse» des Albanais du Kosovo.

Le pire statut et la pire espérance de vie économique sont dans la vallée de Preševo, où la majorité de ces achats se produit. Ceci est lié au fait que, dans les trois grandes villes – Preševo, Medveđa et Bujanovac – la population est très divisée. Près de la moitié ou même 65-70% de la population est albanaise; à Preševo et Bujanovac ils sont la majorité absolue. Pour cette raison, les habitants serbes ont peur que, dans ces régions un conflit armé pourrait survenir de nouveau. La vallée de Preševo n’a pas été exempte de conflits armés et d’autres activités autonomistes. Entre 1999 et 2001 les forces armées serbes ont combattu les rebelles albanais (également connus sous le nom UCPMB – Armée de libération de Preševo, Medveđa et Bujanovac ) (…)

L’Armée de libération (UÇPMB) était composée de rebelles séparatistes albanais entre 1999 et 2001. Leur principal objectif était de libérer et d’annexer les régions de la vallée de Preševo avec la majorité albanaise en Albanie. Leur modèle était l’Armée de libération Kosovare. Elle comptait environ 1500 combattants. En 2001, la majorité des rebelles, avec le leader de l’UÇPMB Ali Ahmeti, ont fui vers la Macédoine où ils ont joué un rôle clef dans la formation d’une situation de guerre civile.

Après avoir déclaré l’indépendance du Kosovo, l’effort vers une plus grande autonomie a augmenté. En 2009, les habitants du Kosovo voulaient faire une région autonome dirigée par les Albanais en Serbie. Les Albanais ont dit que cela est le seul moyen de garder leurs propres traditions et l’identité religieuse en Serbie. La situation est grandement illustrée par le mémorial qui a été érigé par respect pour les rebelles albanais. Le ministère serbe des affaires intérieures a tout simplement démoli ce mémorial.

En 2013, un accord entre la Serbie et le Kosovo a été créé à Bruxelles, en fournissant une sorte d’autonomie régionale pour les collectivités locales serbes. Après cela, les Albanais dans la vallée de Preševo ont rédigé leur propre accord au gouvernement serbe. Ils voulaient la même autonomie. En outre, ils ont également exigé un établissement de bureaux de liaison vers Pristina ; cela a également été basé sur le modèle de l’accord de 2013. Boris Tadic, ancien Premier ministre de la Serbie a déclaré à chaque fois que les demandes des Albanais du sud de la Serbie ne pouvaient pas être prises au sérieux (…)

Sources : – http://visegradpost.com/fr/2016/08/08/les-albanais-de-plus-en-plus-nombreux-dans-le-sud-de-la-serbie/

http://delhir.info/cimlap/friss-hireink/56437-del-szerbiat-lassan-teljesen-megszalljak-a-koszovoi-alban

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Presevo, Serbie

%d blogueurs aiment cette page :